Alors que le reste de la France se pare de blanc, parfois abondement, au Clos Goëlle  juste quelques petits flocons pour saupoudrer l’herbe. Mais le froid, lui, s’est invité dans notre campagne, figeant l’eau qui affleure dans les prairies autour de chez nous.